Maintien à domiciles personnes âgées : quelles précautions prendre ?

Maintien à domicile

Lorsqu’une personne du troisième âge commence à perdre en autonomie, il est recommandé de la confier à un établissement spécialisé. Ce dernier est fait pour l’assister et l’accompagner au quotidien. Cependant, il peut arriver que le senior en question fasse le choix de rester chez lui. Dans ce cas, il s’agit d’un maintien à domicile qui nécessite des précautions particulières. Quelles sont-elles ?

Installez l’équipement médical adéquat

Le fait qu’une personne âgée décide de rester dans sa maison implique qu’elle devra peut-être recevoir des soins à domicile. Pour faciliter ces derniers, il est important d’installer le matériel médical adapté. De cette manière, le senior peut profiter de sa famille sans négliger ses traitements. 

Dans le cas où vous n’avez pas vraiment une idée des installations médicales à faire pour votre parent ou proche, il convient de faire appel à un expert. Sur un site tel que https://www.urmad.fr, vous avez la possibilité d’entrer en contact avec un conseiller en la matière. Ce dernier après évaluation de la situation pourra vous orienter convenablement quant au choix du matériel médical indiqué. 

Prenez des mesures de sécurité

La perte d’autonomie vient généralement d’une réduction des capacités motrices. Cette perte de mobilité peut être due à une maladie ou un handicap. Dans l’un ou l’autre des cas, certaines modifications doivent être apportées à la maison.

Installation monte-escalier

Le monte-escalier est un dispositif aussi utile que pratique. Il est particulièrement recommandé si vous disposez d’une maison à plusieurs niveaux. Permettant de franchir l’étape des escaliers sans effort, il limite aussi le nombre d’accidents. Il s’utilise facilement et permet aux seniors de retrouver une partie de leur mobilité. Ces derniers pourront se déplacer d’un niveau à un autre sans l’aide de personne et surtout de manière sécurisée.

Équipement des salles de bains

Les salles de bains sont aussi des lieux où les risques de chutes sont grands, spécialement pour les personnes du troisième âge. Afin d’éviter un tel incident à votre proche, de simples aménagements devraient suffire. Vous pouvez commencer par installer autant de barres d’appui que nécessaire. 

Ensuite, pour limiter l’effet glissant des carreaux habituels de la salle de bains, optez pour des tapis antidérapants. Ils peuvent être positionnés près de la douche et du lavabo. Même si cela demande plus de travaux, vous pouvez aussi changer les carreaux de la douche aux profits de ceux antidérapants. 

Mise en place d’un système d’alerte

Les imprévus peuvent surgir à tout moment et vous surprendre. Même si vous ne pouvez pas tous les anticiper, l’idéal serait de prendre des dispositions pour pouvoir réagir promptement lorsqu’ils surviennent. Votre proche âgé devra disposer d’un moyen rapide et efficace pour vous alerter ou les services médicaux en cas de soucis. Optez pour un dispositif simple et fonctionnant à l’aide d’une seule commande.

D'autres articles à découvrir

Prevenir les escarres
5 solutions pour prévenir les escarres
Avoir une permanence téléphonique dans un cabinet médical
Qu’est ce qu'une permanence téléphonique médicale ?
Logiciel de suivi médical
Logiciel de suivi médical : un outil pour optimiser le parcours de soins
Découvrir le CBD
Vous vous posez des questions sur le CBD et ses effets ?
Consultation médicale à distance
La consultation médicale à distance : un service simple et ultra-pratique
Consulter un dentiste
Quand consulter un dentiste pour une rééducation linguale ?


Derniers articles

- Se former aux métiers du bien-être
- Achat de fournitures médicales de qualité : que prendre en compte ?
- Sobi hémophile : Que devez-vous savoir de ce site ?
- Quels sont les critères de choix d’un logiciel de gestion médicale ?
- Rare à l’écoute : l’essentiel à savoir des maladies rares en un clic
- Diplôme d’État d’aide-soignante : que faut-il savoir ?
- Se former au télésecrétariat médical


2012 - 2022 © ForMedicale.com