Pourquoi certains hommes n’ont pas de pilosité sous le menton?

Avioir une barbe fournie

Avoir la barbe est le rêve de chaque adolescent, car elle est synonyme pour virilité et domination. Alors avoir un look d'hipster charme de nombreux jeunes hommes. Cependant, très peu d’hommes vont voir ce rêve se réaliser. Même si la barbe pousse en moyenne de 0,4 millimètre par jour, soit près de 1,3 centimètre par mois. Mais chez certaines personnes, il est impossible de constater la poussée du moindre poil de barbe sous leur menton.

À quoi est due cette anomalie ? Il est important de noter que ce manque de pousses de barbe est avant tout un problème génétique. En effet, la poussée de barbe est régulée par une hormone dérivée de la testostérone.

Il faut donc que cette hormone présente chez les hommes dépend alors du patrimoine génétique. Ajoutons qu’outre cette hormone, les cellules présentes au niveau du visage contiennent des récepteurs de dihydrotestostérone.

Et plus la gent masculine en possédera et plus leur barbe sera imposante et épaisse. On peut également noter que la perte de barbe peut être liée à la pelade, une maladie courante qui cause la chute partielle ou totale des cheveux.

La greffe de barbe, une solution facile pour avoir de la barbe

La greffe de barbe est la solution par excellence pour les hommes qui n’ont pas un seul poil sous le menton, ou encore qui ont une barbe clairsemée.

Tout comme la greffe de sourcils ou de cheveux, le système d’intervention reste le même. En effet, il consiste à prélever des implants d’une zone donneuse, très souvent située dans la nuque.

Il faut noter que cette zone n’est pas choisie de manière anodine, car ici, la repousse des cheveux se fait de manière perpétuelle chez tout le monde. C’est pourquoi, elle sert toujours de zone donneuse pour la barbe, les sourcils, mais également pour les cheveux.

Une fois les implants prélevés de l’arrière du crâne, ceux-ci sont donc rapidement réimplantés dans la zone receveuse par le biais d’une méthode.

Quelle technique utilisée pour faire une greffe de barbe?

Comme pour toutes interventions capillaires, les méthodes et les techniques ont énormément évolué.

En effet, cette progression technologique permet aux personnes qui souffrent d’alopécie de subir une greffe capillaire sans aucun danger et sans la moindre douleur, et ce, de manière non invasive.

Il faut donc noter qu’il existe deux différentes méthodes de prélèvement, notamment : le prélèvement par bandelette et le prélèvement par extraction folliculaire.

D'autres articles à découvrir

Traitement oignon du pied
Oignon du pied : quels en sont les causes, manifestions et traitements ?
formation médecine chinoise
Formation en médecine chinoise : découvrez l'IHM Nord !
Formation gestion douleur
Formation à la gestion de la douleur : Quels sont les avantages ?
Consulter un dentiste
Quand consulter un dentiste pour une rééducation linguale ?
Formation CAP coiffure
Comment se passe un CAP coiffure ?
Devenir secrétaire médicale
Devenir Secrétaire Médical(e) avec l’IRSS : Un pas vers une carrière dans la Santé


Derniers articles

- Quels sont les critères de choix d’un logiciel de gestion médicale ?
- Le marché de l'emploi pour le métier d'assistante dentaire : perspectives et opportunités
- Comment se passe un CAP coiffure ?
- Diplôme d’État d’aide-soignante : que faut-il savoir ?
- Combien coute une liposuccion du ventre ?
- Formation à la gestion de la douleur : Quels sont les avantages ?
- Quand consulter un dentiste pour une rééducation linguale ?


2012 - 2024 © ForMedicale.com